7 septembre 2015

Happiness Therapy #5







Bien le bonjour l'ami!

Je vous retrouve aujourd'hui pour une nouvelle édition du Happiness Therapy! On en est déjà au 5ème article de ce type, et je ne me lasse toujours pas de les rédiger, ça met tout de suite de bonne humeur! Le mois de septembre est idéal pour un article spécial bonheur, non? La rentrée, la grisaille, tout ça tout ça... Il nous faut un peu de baume au coeur n'est-ce pas... 
Mais sur quoi va porter ce nouvel Happiness Therapy? Sur des citations! Plus précisément sur des petites phrases qui font du bien, qui donnent le sourire, qui réconforte, qui nous font l'effet d'un fondant au chocolat noir sur un lit de crème anglaise. Les calories en moins. Top quoi. 
Personnellement, j'aime beaucoup collectionner les citations de ce genre, parfois même je les imprime et les placadre un peu partout dans ma chambre, histoire de toujours m'en souvenir. Ce qui est vraiment génial, c'est qu'il en existe pour chaque situation, pour chaque humeur, pour chaque problème. Du coup, préparez-vous, chers lecteurs, à recevoir une bonne dose de bonheur! 


L'état : "J'en ai ras-la-quiche d'être seuuuuule. Genre je vais vivre entourée de chats. Qui vont finir par me manger. Et puis m'abandonner"

Le réflexe : la boîte de chocolat.

Le remède : "Mieux vaut être seul(e) que mal accompagné(e)"


On commence par la phrase la plus bateau du monde, mais elle est tellement vraie! Sérieusement les gens, ne vous mettez pas avec quelqu'un sur un coup de tête, histoire de pouvoir dire que vous êtes enfin en couple. C'est bien pire de se retrouver avec une personne qui ne vous aime pas, ou qui vous prend pour un passe-temps. Alors oui, ça peut paraître con de dire ça comme ça. Et cette petite phrase est bien plus facile à prononcer qu'à comprendre. Mais il est important de bien la garder en tête, jusqu'à ce que le prince charmant ait assez de fric pour faire le plein et foncer vous chercher. Croyez-moi, ça vaut le coup d'attendre. 



L'état : "En plus tout le monde réussit toujours mieux que moi"

Le réflexe : Rester focalisée sur un échec. Et sur la boîte de chocolat.

Le remède : "J'ai un ami qui a réussi tous ses examens. Moi j'ai échoué à tous. Il est ingénieur chez Microsoft, moi je suis le fondateur"

Citation que l'on doit à notre ami Bill Gates. Cette petite phrase m'a toujours bien fait rire, elle prouve que les gens qui ont l'air d'être au-dessus du lot ne le resteront pas forcément. Que ces personnes qui vous regardent un peu de haut n'ont pas toujours (pour ne pas dire "presque jamais") de bonnes raisons pour le faire. Alors oui, dans la vie, il y aura toujours quelqu'un qui réussira là où vous avez raté. Et heureusement! Chacun ses qualités et ses défauts, chacun ses talents particuliers. Mais la vie n'est pas une compétition (Adèle, philosophe), et se comparer sans cesse aux autres n'apporte rien, si ce n'est de la jalousie et la disparition progressive de votre petit ego. Et le but du jeu, c'est que notre fierté reste un tantinet intacte, non? 



L'état : "Je fais des études qui ne me plaisent pas. Je vis dans une ville que je n'aime pas. Je sors avec quelqu'un qui me rend malheureuse. Trop marre de la life, wesh bro" (oui c'est dit par une gonzesse style rappeuse tu vois)(yo!)

Le réflexe : Ne rien faire à part s'affaler dans le fauteuil. Devant la télé. Avec la boîte de chocolat.

Le remède : "Don't talk just act. Don't say just show. Don't promise just prove" (Google traduction est ton ami).

C'est bien connu : se plaindre est plus facile qu'agir. Et c'est quelque chose qui m'a toujours pronfondément emmerdée. Ce moment où tu te rends compte qu'il y a un pépin dans ta vie, et que tu ne fais rien. C'est chiant non? Je reste intimement persuadée que nous avons toutes les cartes en mains pour faire de notre vie non pas un paradis sur terre, mais au moins la rendre proche de ce qu'on veut en faire. Vous me suivez? Certains évènements n'attendent pas notre permission avant de venir chambouler notre quotidien. Parfois, nous n'avons simplement pas le choix, et nous encaissons. Alors, pitié, lorsque la situation ne vous convient pas, et que vous êtes en mesure de la modifier, faites-le! Agissez! Tout cela est bien facile à dire, mais dans la majeure partie des cas, c'est bénéfique.


L'état : "Je m'ennuie. Je sers à rien. Le temps passe lentement. Et puis je sens que je me suis levée du mauvais pied"

Le réflexe : passer la journée au lit. Toujours avec la boîte de chocolats.

Le remède : "Start each day like it's your birthday"

C'est tout con, mais ça marche. Je possède une carte postale sur laquelle est inscrite cette petite phrase. Elle est encadrée dans ma chambre, ainsi je peux la voir tous les jours. On est bien d'accord : la façon dont on se réveille détermine souvent notre humeur. Depuis quelques jours, j'essaie d'être positive dès le matin, dès le moment où j'ouvre les yeux, plutôt que de penser directement à tout ce que je dois faire, ou tout ce qui m'inquiète. C'est pas grand chose, mais ça fait la différence. Bien sûr, il existe des petites astuces pour se mettre sur les rails dès le matin, comme par exemple faire un peu de sport, ou du yoga. Ou, dans un autre style, se concocter un petit déj' 4 étoiles. Essayez, vous constaterez vite la différence! 




L'état : "Pourquoi ça n'arrive qu'à moi? Les autres vivent des trucs de dingues, et moi il ne m'arrive que des malheurs. Qu'est-ce que j'ai fait de mal?"

Le réflexe : Rager en checkant les profils de nos ennemis jurés. Et en engloutissant le contenu de la boîte de chocolats. 

Le remède : "You were given this life because you are strong enough to live it" 

"Cette vie t'a été donnée car tu es assez fort(e) pour la vivre". Une citation que j'ai découverte il y a peu, et qui me parle énormément. Car oui, des crasses, j'en ai vécues. Comme tout le monde. Et quand ça nous tombe dessus, deux choix s'offrent à nous : se laisser démonter, ou sortir la tête de l'eau. Dans tous les cas, j'opte pour la deuxième solution, et cette petite phrase me conforte dans mon choix. Certes la vie n'est pas toujours rose, mais on peut surmonter les épreuves qu'elles nous envoie, on en est capables. Et ces personnes qui sont toujours en train de sourire, qui donnent l'impression de n'avoir jamais rien vécu, bien souvent ce sont celles qui ont un lourd passé, mais qui ne laissent rien transparaître. Des mauvais moments, il y a eu, et il y en aura toujours, alors quel est le plus important? Se morfondre tout au long de notre courte existence, ou se focaliser sur tous les petits bonheurs que nous vivons trop souvent sans le savoir? 



Pfiou, j'ai l'impression de m'être glissée dans la peau d'un psy! Mais en tout cas j'espère que ces petites citations (et mes explications parfois tirées par les cheveux) vous ont plu, voire aidé! Ce ne sont que des mots, mais personnellement ils me font beaucoup de bien dans les mauvais moments. Et n'hésitez pas à en chercher sur le net, vous en trouverez une ribambelle! En tout cas n'oubliez pas d'être heureux les gars, c'est le plus important! 

Bises


Me contacter : LadyHeroineBlog@outlook.com






Réactions :

:
  1. "You were given this life because you are strong enough to live it" est celle qu'il me fallait aujourd'hui. Encore un chouette article! Tu as raison, on devrait se rappeler ces petites phrases plus souvent. ;-) Des bisous! ♥ :-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une phrase que je me répète souvent aussi!
      Bisous! ♥

      Supprimer