9 septembre 2015

Mes cheveux de A à Z




Bien le bonjour l'ami!

Je ne sais pas vous, mais moi je retrouve l'inspiration pile poil une semaine avant la rentrée. L'envie de rédiger des tonnes d'articles, l'envie de me remettre à écrire pour moi, l'envie d'aller me promener et de faire de belles photos, l'envie de tout faire. Sauf de rentrer. Bouhouhou. Enfin bon, c'est la vie n'est-ce pas? Et cette rentrée promet d'être riche en émotions pour moi, puisque j'entre en Master (plus que 2 ans à tirer, youhou!) et je change de ville. Et je vais vivre en kot. Changements, changements, changements. Je suis assez excitée à l'idée de rentrer. Mais je flippe aussi. Normal quoi. Breeeef, ceci n'a rien à voir avec l'article du jour, veuillez m'en excuser!

Aujourd'hui, on va parler cheveux! Et oui, nous les filles nous sommes un peu des obsédées de la tignasse. Et un peu des jamais contentes aussi. Du genre : "J'ai les cheveux épais et je les voudrais fiiiins" ou bien : "Je voudrais des crolles et pas des cheveux tout raiiiiides" ou encore : "Le mieux, ce serait encore de me raser... Non j'déconne"
Je ne fais pas exception à la règle, et il y a de ça quelques mois, j'ai décidé d'ultra bien soigner mes cheveux. Je veux dire, faire plus que me contenter d'un shampoing et d'un après-shampoing, choisis un peu au hasard, et bourrés de trucs chimiques pas cool. En ce beau mercredi, je décortique avec vous ces spaghettis qui me sortent du crâne. (Glamour, je sais)


L'idée de cet article est de décrire chaque étape de mes soins, mais aussi, avant, de faire un point sur leur nature et ce que j'attends de ces braves petits. 


Commençons par le commencement voulez-vous. Il faut savoir que mes cheveux, à la base, sont extrêmement fins. Alors forcément, faut ajouter toutes les conséquences qui vont avec : peu de volume, démêlage équivalent à une guerre civile, cheveux fragiles et cassants. Le bonheur. 
Pas franchement folichon donc, d'autant plus que je m'obstine à les vouloir très, trèèèès longs. Têtue en plus de ça. C'est du propre! 
Sinon, ils sont relativement normaux : ni vraiment gras, ni vraiment secs. Excepté ces derniers mois où les racines ont décidé de se rebeller et de graisser 10x plus vite qu'avant. Le bonheur bis.


Comme toute bonne gonzesse qui se respecte, j'ai ma "whishlist capillaire". Autrement dit, "je voudrais que mes cheveux soient plus comme ceci et moins comme ça, avec un peu de cela aussi"
En ce qui me concerne, j'ai toujours souhaité, assez logiquement, avoir des cheveux plus épais, et surtout gagner du volume au niveau des racines. 
De plus, je souhaitais dompter la "graisse folie" de mes racines, tout en les gardant douces et hydratées. Pas facile... 


Bien décidée à atteindre mes objectifs, je me suis lancée à la recherche de soins pouvant rétablir la situation quelque peu catastrophique (racines bien dégeu, longueurs et pointes qui s'assèchent... Mmmh). Problème? On entend tout et son contraire. C'est vrai quoi, en 1h de temps tu peux apprendre qu'il faut faire des soins purifiants (ça paraît logique), puis on te dit que c'est justement ce qu'il faut éviter, et qu'il faut privilégier un shampoing ultra-doux. Mais arrêtez de me prendre pour une cooooonne. Du coup je me suis un peu débrouillée toute seule, j'ai testé plusieurs produits, et le résultat est un mélange entre toutes les théories. Explications.



- Des soins purifiants : bah oui, à partir du moment où tes racines sont grasses, tu les purifies non? Je suis totalement fan des produits Naturé moi, qui sont à 96% naturels (sans sulfate, ni paraben, ni PEG, ni silicone et non testé sur les animaux)(continuez comme ça les gars!) et vraiment peu chers (environ 4 euros pour un shampoing de 100ml). 

- Un après-shampoing sur les racines? Tout comme moi, vous avez dû entendre au moins une fois dans votre vie qu'il est inutile d'appliquer de l'après-shampoing sur les racines. C'est vrai quand il s'agit d'un soin nourrissant. Mais là, il s'agit d'un après-shampoing purifiant toujours, et il est très efficace! Par contre, je ne l'utilise que rarement, histoire de ne pas replonger (ciel, on dirait une ancienne droguée dit comme ça). 

- Un shampoing extra-doux : et oui, un mélange entre les deux théories j'vous dis. En fait c'est très simple : j'alterne les deux shampoings. Une fois l'un, une fois l'autre (c'est un peu le principe de l'alternance). Il est vrai que c'est un excellent soin, qui rend les cheveux d'une douceur incroyable, et il convient autant aux racines qu'aux longueurs et aux pointes (ce qui n'est pas le cas du shampoing purifiant)(du coup que je l'utilise, je dois appliquer deux shampoings différents selon la zone de ma chevelure)(un peu compliqué quand même)(surtout que j'explique comme une quiche).

- Un soin nourrissant : exclusivement réservé aux longueurs et aux pointes. Il rend les cheveux légers, doux, souples, soyeux... C'est l'extase quoi. Et voilà qui clôture la partie shampoing/après-shampoing. Avec seulement quatre produits, que j'alterne régulièrement, mes cheveux revivent littéralement. Mieux encore : ils ont gagné en épaisseur, et donc en volume. Je suis bonheur.



- Un hydrolat d'ortie : bonjour je m'appelle Adèle et je me fous de l'ortie sur le crâne. Et alors? J'assume les gars! (enfin, presque). L'hydrolat d'ortie est réputé pour soigner les cheveux gras. Et franchement, ça marche pas mal! En effet, mes racines regraissent beaucoup plus lentement, sans être deséchées. 

- Des protéines de soie : je vous avoue que je remarque pas vraiment l'effet de ce petit produit bonus, mais il paraît qu'il est lissant et adoucissant. Donc il doit pas faire de mal. 

- De l'huile végétale de noisette : non seulement cette huile me sert de démaquillant, mais en plus elle hydrate à la perfection mes pointes. J'en mélange donc quelques gouttes à mon après-shampoing, avant de l'appliquer généreusement sur mes longueurs et les pointes. 

J'ai fait le tour de tous les produits que j'utilise (et c'est tant mieux)(c'est pas que c'était long hein, mais presque). J'ajoute aussi que je lave mes cheveux deux fois par semaine depuis deux mois environ. Et il est vrai qu'on voit la différence : ils regraissent beaucoup moins rapidement. Par contre, il faut de la patience, ça ne change pas en 2 semaines! 





On en arrive à la dernière étape de ce loooong parcours capillaire. Le brossage de crinière, c'est un peu comme les soins : il faut bien les brosser, 100 coups de brosse deux fois par jour, puis finalement il ne faut pas trop le faire, ah mais si en fait faut le faire souvent. Stooooop. Ce que je fais? Je les brosse correctement et minitieusement 2x par jour, de haut en bas, et parfois la tête en bas pour décoller les racines et avoir plus de volume. 
Au niveau du matos, j'utilise une brosse tout ce qu'il y a de plus normal, parce que j'ai pas envie de dépenser 20 euros pour me démêler les cheveux (j'aurai un peu l'impression d'avoir une brosse en caviar). Et ma brosse-qui-paie-pas-de-mine, elle me convient tout à fait! 

- On la nettoie comment notre brosse? Forcément, vous n'avez pas trop envie de brosser vos cheveux avec un matos tout pourri et plein de résidus... (Et si c'est votre trip, vous avez une chance d'être retenu pour Secret Story). Pensez à enlever les cheveux de la brosse chaque fois que vous l'utilisez. Perso, je la nettoie correctement une fois par semaine, avec un shampoing neutre (ma base Aroma-Zone a une nouvelle vie!). Faites attention à bien rincer, histoire qu'il n'y ait plus de produit, et laissez sécher quelques heures. Tadaaaaam. 

- Sèche-cheveux, yes or no? Et bien non! Depuis le début des vacances, j'ai rompu avec mon sèche-cheveux. Autrement dit, ma tignasse sèche toute seule, comme une grande (et elle est trèèèès contente)(oui, c'est elle qui me l'a dit)(non, je ne consulterai pas). Une fois secs, je démêle mes petites cheveux, et pas quand ils sont humides, parce qu'ils sont trop fragiles. 



Et voilà, je crois qu'on a fait le tour. J'espère que cet article vous a plu et que j'ai été de bons conseils (dans ma grande lucidité). N'hésitez pas à me dire comment vous, vous prenez soin de votre tignasse chérie, les produits que vous utilisez (surtout s'ils sont natureeeels, ouiiii). En ce qui concerne la marque Naturé Moi, vous pouvez retrouver tous les soins ici (même qu'ils font des gels douche aussi, hihi)(oui, je suis happy de la life aujourd'hui)
Je vous retrouve très bientôt pour de nouvelles aventures les gens!




Réactions :

:
  1. Hellowww !
    J'adore lire ce genre d'articles, il n'y a pas à dire parler cheveux est bien un truc de "gonzesses", comme tu dis ;)
    J'ai un peu le même problème que toi: ils sont raides, hyper fins, gras à la racine et les longueurs normales à sèches (enfin surtout les pointes), autant dire que j'accumule 8D.
    L'été dernier j'ai fait couper pas mal de longueurs (autant dire +de10cm... :'( ) et depuis j'essaie de les faire repousser en leur faisant des soins les plus naturels possible. C'est sûr que c'est pas gagné avec des cheveux comme ça, mais c'est vrai que le naturel n'a que du bon :) (oui, j'ai fini de raconter ma life)

    Donc maintenant je n'utilise que des shampoings bio ou naturels, et je me concocte des shampoings/soins au rhassoul et à l'henné :) prochaine étape: tester le bois de panama dans un soin/shampoing.

    P.s. L'huile de noisette est vraiment bonne pour tout ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas moyen que je fasse recouper les miens, en tout cas pas autant haha :D T'as du courage :D
      Oh oui les soins au Rhassoul c'est hyper efficace! C'est vrai que j'ai entendu dire que le bois de panama était excellent aussi, je testerai peut-être prochainement :D
      Et je confirme, l'huile de noisette déchire :D

      Supprimer