15 novembre 2015

#Paris - Ne pas vivre dans la peur




Bien le bonjour l'ami!

Après deux semaines d'absence totale sur le blog, je ne pensais vraiment pas y revenir avec un tel article. Mais les récents évènements ne me (nous) laissent pas indifférente, et je ressens le besoin d'écrire à ce sujet. Non pas pour vous parler de ma tristesse, de ma peine ou de ma colère. Mais bien pour essayer de faire passer un message tout simple, mais pas évident à assimiler : ne pas vivre dans la peur. 

Difficile après les attentats à Paris. Très difficile. Même en étant en Belgique, impossible de se dire que "ça n'arrive qu'aux autres". Non. Alors oui, une solution paraît évidente : se barricader chez soi. Ne sortir que pour le nécessaire, le strict nécessaire. Grave erreur. Pourquoi?

Parce que le but d'un terroriste, par définition, c'est de terroriser. Alors vous, qui avez peut-être vécu en direct ces épouvantables attaques, vous qui avez peut-être perdu un proche, vous qui êtes peut-être totalement paralysé par la peur, vous qui êtes peut-être traité de terroristes par une bande d'abrutis, vous tous qui êtes touchés par ces évènements, soyez forts. Soyons forts. Notre peur, voilà de quoi ils se nourrissent, comme des Détraqueurs. Et comment combattre un Détraqueur? On se sert de nos souvenirs heureux. 

Car oui, vous en avez. Nous en avons tous. Ce sont eux aujourd'hui qui nous élèvent encore. Le bonheur, voilà ce qu'il faut répondre à ces radicalistes, qui prétendent agir au nom d'un Dieu tueur et vengeur. Un Dieu que je ne connais pas. Si boire un verre entre potes, danser à un concert, gueuler à un match de foot, partager, embrasser, serrer, toucher, s'extasier, rire à en avoir mal au ventre, bref, profiter de la vie... Si tout cela n'est que perversion et abomination, alors oui : nous sommes d'abominables pervers. Et nous avons bien raison. 

Ne vous cachez pas, ne pleurez plus, n'ayez plus peur. Aucun être sur cette Terre ne peut vous empêcher de faire ce qu'il vous plaît. Personne n'a le droit de vous imposer une vie dans la peur et le doute constant. PERSONNE. On veut nous priver de notre liberté? Revendiquons-la!

Mais gardons aussi notre humanité. Ne tombons pas dans le piège facile des préjugés, des amalgames. Ne faisons pas cette erreur. Car ces gens qui débarquent "chez vous" fuient exactement la même chose que vous. Il est clair que ce n'est pas une question de religion, ni de couleur de peau. 

En bref, continuez à sortir. Allez voir un concert ou un match de foot. Allez boire un verre avec tous vos amis, et rappelez-leur que vous les aimez. Et rappelez-vous de vivre. 

Love always


#WeWillStandUp





Réactions :

:
  1. Je viens d'écrire un article, on se rejoint pas mal. On a les mêmes thèmes mais chacune les exprime avec son style d'écriture. Tu as très bien rédigé ça! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci ça me fait plaisir, je ne suis pas très à l'aise pour écrire sur ce genre d'évènements :-)
      <3

      Supprimer