31 mars 2016

Cup féminine : adoptée (ou pas)?

Bien le bonjour l'ami! 

Aujourd'hui je vous retrouve pour un article que je ne pensais jamais écrire. Mais comme y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, le voici le voilà : l'article sur la cup féminine! (Pfiou, c'était pas si terrible)
Pourquoi ai-je décidé d'en parler? Tout simplement parce que ce petit truc bizarroïde a tout de même bouleversé mon quotidien, mais surtout pour qu'on se détende un peu la nouille à propos des sujets "tabous". Y'a rien de "trop dégeu" à écrire un article sur la cup ou sur tout autre sujet qui nous concerne, nous les femmes (nous le charme)(pardon). Et puis si ça peut permettre de rassurer certaines d'entre vous, c'est tout bénef'! 
Alors vous me connaissez, j'aime bien apporter ma petite touche perso', donc je vous propose un article un peu humoristique pour vous raconter ma folle histoire avec la cup! Ready? Let's go! 

Etape n°1
"Plutôt mourir"


Je vous plante le décor (même si cette merveilleuse photo tout en finesse parle d'elle-même) : pendant des mois, c'était non. Hors de question que je commence à utiliser "ce bout de plastique dégeu", malgré les recommandations de nombreuses filles. L'idée de pouvoir garder une protection aussi longtemps me dérangeait, puis j'avais peur d'éventuelles réactions et surtout... ça venait bouleverser mon petit quotidien tranquille. Donc voilà : non. 


Etape n°2
"Bon allez, j'me lance"



Mais voilà... Finalement oui.
Je n'ai pas eu à cherche bien loin, car de nombreux magasins (pas nécessairement naturels) proposent désormais la cup. J'ai trouvé la mienne chez Di, c'est la Lamazuna. Comme la plupart des cup, elle m'a coûté 25 euros (en sachant qu'elle a une durée de vie d'environ 10 ans!). J'ai opté pour la plus petite taille, étant donné que la plus grande est plutôt conseillée pour les femmes ayant déjà eu un enfant. Dans un premier temps, ma réaction a été "Ooooh un joli petit sac roooose!!! Trop mignoooon!!" (d'où mon air d'illuminée de la vie sur la photo). Mais mon enthousiasme a été de courte durée...


Etape n°3
"Nan mais c'est quoi ce bout de plastique transparent???"

Oui parce que, vu la mignonnitude du sac, je m'attendais à une jolie cup rose avec des fleufleurs dessus. Loupé.
 Je tombe sur un truc méga transparent, et je l'imagine déjà dégoulinante de sang (miam miam). Malgré cette énoooorme petite déception, je me lance et je l'essaie! (Inutile de préciser que je n'ai pas fait de photo pour cette étape-là)(pour le bien de chacun)
J'ai du passer environ 30 minutes au-dessus de mes toilettes à jurer sur un petit bout de silicone (vous comprenez maintenant pour la photo?). Mais après de longues minutes de lutte acharnée... Tadaaaaaaam... Elle était mal mise. Et alors que tout le monde m'assurait qu'on ne la sentait pas, j'étais déjà en train de me dire que je m'étais faite entubée. Ni une ni deux, je la vire. Et je retente. Et tadaaaaam... ça va beaucoup mieux! Effectivement, c'est qu'on ne la sent pas cette petite chose! Limite on oublie qu'elle est là. 
Mais bien sûr, il a bien fallu l'enlever. "L'enlever c'est le plus difficile"... Hyper rassurée que j'étais (lolilol). Bizarrement, ce fut l'étape la plus facile pour moi, et ça l'est toujours! Donc no stress ladies!


Etape n°4
"Deux mois plus tard..."


La cup, je m'y suis faite. Même si je galère toujours autant pour la mettre correctement, et que l'idée de la vider me dégoûte toujours un tantinet, je m'y suis faite. Et la liste des points positifs ne cesse de s'agrandir : l'efficacité (aucune fuite, aucune douleur), le côté économique (25 euros pour 10 ans, ça vaut le coût!), le côté écologique (adieu les composants chimiques!), le côté longue durée (on peut la laisser jusqu'à 12h),... Bref, si vous n'êtes toujours pas convaincue, c'est peut-être simplement que vous ne vous sentez pas prête, et il n'y a aucun problème à ça! C'est justement le conseil que je donne : prenez bien le temps de vous renseigner et de décomplexer cette affaire de cup, puis sautez le pas (à votre rythme)! 
Et pour répondre à mon titre (sinon il sert à rien le pauvre) : oui, je l'ai adoptée! 






Vous pouvez retrouver cette cup ici, mais si mes souvenirs sont bons, elle est moins chère en magasin. Lamazuna est une très bonne marque naturelle et responsable (et leur logo zèbre est trooop mignon)(oui il m'en faut peu)
J'espère que cet article un peu décalé vous aura plu, n'hésitez pas à me laisser votre avis sur la cup dans les commentaires, et me faire part de votre expérience, chères amies! 
On se retrouve vite pour de nouvelles aventures





Réactions :

:

Poster un commentaire