18 avril 2016

L'art du pétage de plomb




Bien le bonjour l'ami!

Aujourd'hui, on va parler pétage de plomb, de câble, de durite, de goutte d'eau qui fait déborder le vase, de mémé qu'on pousse dans les orties, et toutes ces joyeusetés-là! Pourquoi? Parce qu'il y a environ deux semaines, j'ai moi-même pété un petit câble... Trop plein de stress, trop plein d'accumulation, trop plein de doutes, trop plein de travail,... Trop de choses à évacuer quoi! Généralement, on ne se sent pas au top de notre forme quand ça nous arrive, on se sent bête, faible, limite minable. Et pourtant...
Et pourtant ce pétage de plomb m'a fait un bien fou car depuis lors, je me sens plus que bien, dans ma tête comme dans mon body baby (un esprit sain dans un corps sain, que voulez-vous...)(je lol hein). Du coup j'ai eu envie de partager avec vous mes conseils pour vivre un pétage de plomb positif et vous présenter tous ses bienfaits! Ready? Let's go


- Règle d'or quand on sent qu'on va exploser -
Y aller à fond! 


À quoi servirait un bon pétage de plomb s'il ne se faisait qu'à moitié hein? Alors si vous sentez que vous êtes au bord du gouffre, lâchez tout : hurlez, pleurez, sautez partout, cassez quelque chose, ou bien les 4 ensemble. L'important, c'est de vider le trou plein (quelle charmante expression n'est-ce pas?) pour être en mesure de faire le point par après. Si vous vous contentez de verser une petite larme, je vous parie que dans deux jours vous vous sentirez à nouveau dépressif. Et puis, pas besoin de permission pour se laisser aller, alors profitez-en! 
Le conseil qui marche : plonger sa tête dans un oreiller (faudrait pas effrayer les voisins) et hurler un bon coup. 


- À faire après le moment "hors de contrôle" -
Identifier le problème

Cela paraît bête, mais comment voulez-vous régler vos petits soucis si vous ne savez pas exactement ce qui vous met dans un état déplorable? Prenez une feuille de papier et écrivez dessus ce qui vous rend triste/irritable/stressée, généralement ça vient assez rapidement ; notez tout ce qui vous vient à l'esprit, même si ça vous paraît inutile. Une fois le problème posé, vous aurez beaucoup plus facile de le régler et de passer à autre chose. 
Le conseil qui marche : vous pouvez commencer par une petite cure de magnésium, si vous vous sentez stressé, en colère, fatigué, etc. 



- À faire pour se remettre d'aplomb -
Se détendre et se faire plaisir

Trèèèès important : après un pétage de plomb, il faut faire des choses qui nous font du bien! Identifier le problème, c'est bien, mais cogiter dessus toute la sainte journée, c'est mal (oui oui oui). Alors, faites-vous couler un bon bain, posez-vous au soleil, lisez un bon livre, regardez La mélodie du bonheur, écoutez votre artiste préféré (sauf s'il est du genre déprimant), passez du temps avec votre famille ... et donnez-vous le sourire! Des activités simples mais plaisantes vous feront sans aucun doute relativiser, et vous verrez que ce n'est pas si grave que ça en a l'air! 
Le conseil qui marche : les Spice Girls, ça met la pêche. 



- On termine par les bienfaits du pétage de plomb -

1. Extérioriser, ça fait du bien.
2. Vous avez une excuse pour bouffer le pot de choco au complet, et à la cuillère. 
3. Cela vous remet en phase avec vous-même (le pétage de plomb hein, pas le pot de choco)(quoique...).
4. Cela vous donne envie de régler vos problèmes. 
5. Vous avez l'occasion d'emmerder vos voisins en hurlant et en mettant la musique à fond. 
6. Vous avez l'occasion de régler vos comptes (avec les autres et avec vous-même). 
7. Un bon pétage de plomb précède généralement un moment de parfaite sérénité
8. Après, vous vous sentirez complètement vidée. 
9. Et vous passerez probablement une très bonne nuit
10. C'est l'occasion de penser à vous et de vous chouchouter. 
11. C'est l'occasion de remettre les choses à l'endroit.
12. C'est l'occasion de lire cet article! (oui, je me fais de la pub)
13. À vous de me donner l'un des bienfaits du pétage de câble! 



"Il y a ce que la vie t'a donné et il y a ce que tu en fais"
 


Sélection "Humeurs" d'Hellocoton, merci



Réactions :

:

Poster un commentaire