Vis ma vie de fille (qu'on dérange)

Bien le bonjour l'ami!

Hier, la très jolie blogueuse belge (ouiiii Belgium powa) Milkywaysblueyes a publié sur sa page facebook un court métrage assez terrorisant, malgré ses petites 3 minutes de temps... C'est l'histoire d'une fille, comme toi, comme moi, qui veut juste rentrer chez elle, après une soirée. Je vous laisse le découvrir ici.
Après ces 3 minutes, je n'avais qu'une seule envie : faire quelque chose. Mais quoi? Les commentaires, les partages, c'est bien, vraiment, c'est efficace. Mais j'ai eu envie de m'impliquer à ma manière là-dedans aussi, pour que les gens comprennent que ces histoires n'arrivent pas qu'aux autres, que pour la plupart d'entre nous, elles font malheureusement partie du quotidien. 

Comme à mon habitude, je recours à une certaine légèreté pour vous parler de ça, car je ne veux pas que le blog devienne un lieu triste, trop sérieux. Je veux qu'il me corresponde jusqu'au bout, d'où cette manière de procéder. N'hésitez pas à partager, aussi bien cet article que le court-métrage, que n'importe quelle autre vidéo parlant de ce problème, parce que, oui, c'est un problème à partir du moment où il y a une intrusion dans ta vie, alors que tu n'as rien demandé. J'espère quand même que cet article vous plaira, et n'oubliez jamais : girl powa ♥



Quand, un matin, je décide de sortir en jupe




Quand je vaque tranquillement à mes occupations mais que je suis dérangée par un mec en chaleur



Et que je sens le regard de ses potes sur moi



Que, malgré les obscénités, je décide de calmement passer mon chemin



Que du coup, j'ai droit à un "mais réponds au moins connasse"



Que je décide donc de répondre par l'offensive



Et qu'ils sont réellement convaincus que c'est MOI la méchante



Et me remercient d'avoir pris le temps de leur parler



Et qu'en rentrant chez moi, je ressens un indescriptible malaise. Et une saturation qui me fout la boule au ventre



Alors, chers amis, je vous arrête tout de suite : à aucun moment je n'ai dit que TOUS les hommes étaient comme ça (heureusement d'ailleurs, vous imaginez!), et certes, il existe aussi des filles qui agissent de cette manière. J'en suis bien consciente, et ce n'est pas à moi qu'il faut apprendre la tolérance. 

Par contre, je n'accepte pas la manière dont certains se permettent de s'introduire dans notre vie, parce que "c'est normal, j'ai le droit de l'aborder dans la rue pour lui dire qu'elle est bonne". Je n'accepte pas non plus que ces mêmes certains osent ensuite m'accuser d'être une "coincée" parce que "mais putain on t'a même pas insultée meuf". Oh pardon, j'avais oublié que je devais être injuriée avant de me défendre. Merci de prendre des décisions pour moi. Bref. 

Tout ça pour vous dire, qu'à aucun moment de votre vie vous ne méritez d'être traitée comme cela, et ce même si la personne ne vous a rien dit de méchant. Débarquer juste comme ça dans votre vie privée, ça ne se fait pas. Même si ça part d'une bonne intention (pour ça, y'a Tinder). Alors maintenant, ne (vous) laissez plus faire, agissez! On est fortes, les gonzs, on est fortes




Sélection Humeurs sur Hellocoton, merciiii



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire