5 choses que mes études m'ont apprises


Bien le bonjour l'ami!


C'est officiel : depuis jeudi, je suis diplômée
Après cinq (longues) années d'études à l'université, je tire un trait sur une jolie partie de ma vie (tout cela fait très solennel on est d'accord), pour laisser la place à des beaux projets. Il me reste désormais une petite semaine de vacances, et j'ai eu envie de partager avec vous cinq choses que mes études m'ont apprises, ça me paraît bien pour clôturer ce chapitre de ma laïfe. 

#1 - Qu'il y a des profs qui sont juste là pour faire chier 

On commence fort (mais je vous rassure, la suite est plus optimiste), mais c'est une réalité : certains profs semblent prendre un malin plaisir à nous démonter, à nous rabaisser, voire à nous péter. "Il ne vous manque qu'un point pour réussir? Je vois... et bien non", "Vous n'aurez que le mien à repasser si je vous mets en échec? Oh... Et bien au moins ça ne vous prendra pas toutes vos vacances", "Bon je vais vous poser une dernière question histoire de dire qu'on n'a pas complètement sombré", "Vous n'avez modifié que deux lignes depuis juin? Allez, je double vos points!" ... j'en passe et des meilleures. Mais maintenant, diplôme en main, c'est moi qui rigole

D'ailleurs, à celle qui m'a dit un jour "c'est à se demander comment vous êtes arrivée jusque-là", c'est cadeau : 

Maintenant on a le même diplôme, madame.

#2 - Que le travail paie toujours 

C'est ce que je me suis le plus souvent répété au cours de ces cinq années : il n'y a pas de secret, faut bosser. Et quand on bosse, ça finit toujours par payer (même si c'est en août)(on va pas faire la fine bouche hein). J'ai appris par la même occasion que j'étais une bosseuse et que j'étais capable de faire mes preuves. 



#3 - Que j'ai développé le goût d'apprendre 

À la base, l'école c'est franchement pas mon truc (je sais, on a du mal à y croire vu l'article). Jusqu'à l'unif, j'y allais vraiment avec des pieds de plomb, et j'attendais que ça passe. Tout en étant bonne élève parce que je ne voulais pas risquer de rester un an supplémentaire. Grâce à mes études, ça a bien changé (on est d'accord que parfois j'avais juste envie de tout plaquer et de partir élever des cigales en Provence hein), et j'ai d'ailleurs pris la décision de faire une formation supplémentaire d'un an en communication et journalisme. On ne m'arrête plus!



#4 - Qu'on doit faire nos choix pour nous 

La tentation est grande, quand il s'agit de choisir une option, de faire comme nos amis, histoire de ne pas se retrouver seul. C'est ce qui m'est arrivé quand, après nos 3 premières années, on a dû choisir un autre campus, dans une autre ville (organisation de merde oui). J'ai suivi le mouvement et je l'ai parfois regretté. Depuis, je me suis efforcée de faire mes choix pour moi, et pas pour être avec les autres. Résultat, j'ai eu des cours qui m'ont réellement semblé intéressants.



#5 - Que je me connais mieux 

Belle conclusion non? Je dois bien l'avouer : mes études m'ont fait grandir, et à l'heure actuelle j'ai le sentiment d'être un peu plus moi-même, de mieux me connaître et d'assumer mes goûts, mes ambitions et mes choix. Et ça c'est beau putain. 


Breeeef, tout ça pour dire que malgré tous les moments de doute, j'ai adoré mes études et qu'elles m'ont appris bien plus que la littérature italienne ou la linguistique française. À tous ceux qui sont plongés dedans : don't let go! Si vous faites quelque chose qui vous plaît, prenez votre courage à deux mains et bossez, sans oublier d'en profiter un maximum (et sans oublier que les études ce n'est pas la vie, il y a des choses plus importantes)

Portez-vous bien



  



2 commentaires:

  1. Super article ! Je n'ai pas encore finit mes études mais je peux quand même déjà dire que je suis d'accord avec tout ce que tu as évoqué ! Finalement, les études c'est une période vraiment sympa (je n'aurais jamais pensé dire ça un jour ahah)
    Des bisous
    Charlotte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! :D
      Comme toi, je ne pensais pas dire ça un jour, et finalement...

      Bisous!

      Supprimer